Déjà championne !

Retenez bien ce nom car c’est sûrement celui d’une des futures championnes d’athlétisme de demain ! Mariam Oularé, 15 ans, vient de terminer à la 6ème place du 100m des Jeux Olympiques de la Jeunesse qui se déroulaient à Buenos Aires. Pour Circonflex Mag, elle revient sur ces trois semaines d’intense émotion.

Avec un temps de 11 secondes 57, la jeune Belge peut être très fière : « Je suis très satisfaite de ma performance ! Avant de partir en Argentine, l’objectif que nous nous étions fixés, avec mon coach, c était de me qualifier pour la finale.  Objectif atteint ! Terminer 6ème mondiale au classement final, c’est bien au delà de ce à quoi je m’attendais. » Malheureusement, ce temps ne sera pas homologué, le vent favorable étant trop important et faussant les chronos des athlètes. Pas grave. Seul le résultat compte.

Mais pas le temps pour la lycéenne de se reposer sur cette performance : Mariam doit confirmer : « Les Jeux Olympiques de la Jeunesse étaient la dernière compétition de la saison estivale.  Pour la prochaine saison  à venir, je veux me qualifier pour les championnats d’Europe Junior (U20). Mais là, je me concentre sur la préparation de la saison hivernale en salle, qui a lieu aux mois de décembre et janvier. » Mariam pourra courir le 60 mètres indoor, l’une de ses disciplines favorites (les distances sont différentes en salle).

La championne belge ne peut pas se consacrer uniquement au sport et à l’athlétisme. En juin 2019, elle va passer les épreuves du baccalauréat.  Et cela n’est pas facile à gérer, surtout avec quatre à cinq entrainements par semaine : « Par moment, c’est un peu compliqué, mais c’est une routine à prendre, qui demande  beaucoup d’organisation … Alors forcément, durant la semaine, je n’ai pas vraiment le temps pour autre chose que le sport et les cours. »

Les efforts à l’entrainement, ça paie !

Le  changement dans la vie de tous les jours, pour Mariam, c’est sa récente médiatisation : « J’ai commencé l’athlétisme il y’a seulement 3 ans, donc au début c’est impressionnant et cette année, j’ai participé à 2 compétitions internationales qui ont été médiatisées. Au début, c’est un peu impressionnant ! Mais au final, je m’y habitue et je n’en tire plus trop de gêne … au contraire même !  J’ai surtout une grande satisfaction de voir que les efforts à l’entraînement, ca paie. »

Elle poursuit en nous expliquant ce que le sport lui apporte dans la vie quotidienne : « Je pense que cette année, le fait d’avoir participé aux Championnats d’Europe U18 et aux JOJ (Jeux Olympiques de la jeunesse), cela m’a apporté énormément de confiance en moi.  Cela me donne surtout envie de faire encore mieux pour revivre de tels moments  dans les années à venir. Ces deux compétitions étaient vraiment de très belles expériences. Elles m’ont permis de me confronter aux meilleures athlètes internationales de mon âge. Et puis j’ai pu voyager et  faire de belles rencontres. Faire de l’athlétisme à ce niveau change beaucoup de choses dans ma vie quotidienne. »

On l’attend pour les Jeux Olympiques de Tokyo en 2020…

Clément Houzet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *