TOP 5 des tremplins musicaux de fin d’année !

Vous êtes musicien, en solo ou en groupe, et vous rêvez de vous produire en dehors du café du coin ?  Ça tombe bien puisqu’on vous a listé les tremplins musicaux de cette fin d’année, pour vous, jeunes talents, assoiffés de concerts, de bières, de sueur et de gloire ! Vous avez raté la date finale d’inscription du fameux tremplin des Inouïs du Printemps de Bourges au mois de novembre ? Pas de panique, vous pouvez vous rattraper avec les derniers tremplins de l’année.

Aujourd’hui, les tremplins constituent de sérieux, voire indispensables, accélérateurs de carrière. De plus en plus, les artistes qui fleurissent dans les top iTunes sortent tout juste gagnants de ces concours : Eddy de Pretto, Hyphen Hyphen, Petit Biscuit, Fishbach et bien d’autres. Des ascensions hallucinantes, de quoi faire rêver. Il vous reste les vacances de Noël pour peaufiner votre jeu, alors à vos guitares !

 

MUSIQUE DE RU – Fin des inscriptions : 18 janvier 2019

Réservé aux étudiants, le concours organisé par le CROUS est ouvert à tous les genres musicaux, à une condition : proposer des compositions originales. La prestation peut se faire en groupe ou en solo. Les 2 meilleurs groupes de chaque académie participent à la sélection nationale à Bordeaux.

On vous présente les gagnants de 2017 : Arhios. Les quatre Rennais nous livrent un rock instrumental lyrique ponctué d’électronica et de pop dansante. Un peu de Foals, un peu de Mogwai, beaucoup d’émotions.

 

BPM CONTEST – Pas de dead line, c’est cool !

Producteurs et dj, le BPM contest est pour vous. Il existe de nombreux tremplins pour les jeunes artistes de tous bords, mais finalement très peu dédiés aux amateurs de production électronique. Le tremplin de la Sacem peut peut-être vous faire gagner l’enregistrement et la diffusion d’un EP, et la tournée en festivals qui va avec. On vous glisse le lien de l’inscription juste là. À bon entendeur.

Une des lauréats du BPM l’année dernière était Sara Zinger, jeune DJ, productrice et chanteuse de chez nous, puisqu’elle est née à Dunkerque. Talent, charisme et sens du look innés : vous devriez entendre parler d’elle.

 

TREMPLIN DU MAIN SQUARE FESTIVAL – Fin des inscriptions : fin janvier

Chaque année, trois jeunes groupes sont sélectionnés par un jury de professionnels et par l’équipe du Main Square, pour jouer 30 minutes sur la prestigieuse scène du festival et ainsi jouir de son aura exceptionnelle. Le festival d’Arras n’a pas encore donné les dates d’inscription mais celles-ci auront lieu courant janvier. Restez connectés. En plus, les auditions se dérouleront du côté de Béthune et Dunkerque. Pas d’excuse.

En juillet dernier, c’est le trio lillois (notre région a décidément du talent) OKAY MONDAY qui a eu la chance de se produire sur la scène du festival. Une formation rock efficace : guitare, basse, batterie. Une power pop qui nous rappelle nos amours adolescents.

 

PARIS JEUNES TALENTS – Fin des inscriptions : 20 janvier 2019

Piano, musique de chambre, baroque, voix. C’est un tremplin pour les classiques. Après des auditions devant des professionnels, vous aurez peut-être la chance de vous produire dans les plus hauts lieux parisiens de la musique classique. Bonus : chaque musicien touchera 200€ par représentation.

Voici un court aperçu des soirées-concerts organisées par et avec les jeunes talents.

 

VOICE OF HELL – Inscriptions tout début 2019 (à surveiller sur le site)

Changement d’ambiance. Pro du pogo et de head-banging, ce tremplin est pour toi. The Voice of Hell est le tremplin organisé par le Hell Fest, rien que ça. Vous avez une formation aux sonorités Rock/Metal, qui existe depuis plus d’un an, vous jouez des compositions originales, et vous êtes dispo le 21 juin 2019 sur Clisson ? Alors foncez vous inscrire début 2019 pour avoir peut-être la chance de jouer sur une des mythiques scènes du festival de l’Enfer.

Se produire sur la scène du Hell Fest : sans doute le rêve de tout groupe de métal sur Terre. En juin dernier, c’est le groupe Redemption qui l’a réalisé. Petite particularité du trio : le bassiste est le père du reste du groupe, le chanteur et guitariste Mat a 16 ans, le batteur, Rod, n’a que 10 ans. Encore des enfants doués.

On vous laisse les écouter et nous, on va poser notre guitare et pleurer.

 

Mathilde Collet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *